05/01/2021

Après l’éprouvante année 2020, Meilleurs vœux à tous pour 2021 !
Cette difficile année 2020 s’est terminée, pour beaucoup des habitants de notre belle commune, Le Bourdet, dans la joie et les fêtes en famille, avec la remise de cadeaux de Noël, en respectant les gestes barrières. Mais pour d’autres, ces jours de célébrations n’ont pas permis de surmonter la peine de proches décédés récemment ou gravement malades. D’autres encore sont tristes de n’avoir pas pu être avec toute leur famille ou leurs amis, contrairement aux réveillons précédents.
Pour notre village, 2020 se termine aussi par le décès brutal de notre ancien maire, Jean-Luc Clisson, à l’âge de 67 ans. Ancien conseiller municipal durant deux mandats puis maire de la commune pendant deux autres mandats, de 2008 à 2020, Vice-président de l’agglomération (CAN) pendant le premier, Jean-Luc a su faire passer ses qualités de pédagogue passionné, son abnégation et son fervent engagement civique au service de la commune et de ses habitants, comme à celui du SIVS (Syndicat intercommunal à vocation scolaire) Le Bourdet–Prin-Deyrançon et ses personnels. La nouvelle équipe municipale, élue le 15 mars, conserve le souvenir de son implication à ses côtés, dès le premier trimestre 2020, au moment de la constitution de la liste des candidats, puis pendant la transition due à l’épidémie de Covid 19, jusqu’à son installation fin mai. Jean-Luc nous manquera. Nous lui avons rendu un émouvant hommage, en effectif nécessairement restreint, le 17 décembre.
Le relais a été rendu difficile par le non-remplacement de Mme Martine Baron au poste de secrétaire de mairie, et du SIVS, partie à la retraite le 31 mars, après 37 années d’implication sans faille dans ses fonctions. Le remplacement définitif et la prise de poste de Laëtitia Lambert n’ont pu être opératoires que le 12 octobre.
2020 a cependant offert des moments de joie et de succès à beaucoup d’administrés : notamment, mariages et PACS, naissances, emménagements dans notre village. La municipalité a pu très rapidement installer des rideaux occultants dans une salle de l’école, manquants depuis des années, en refaire une partie de la toiture, ainsi que celle de l’église, achever le Jardin du Souvenir du cimetière, lancer la reconstruction et le réaménagement du site patrimonial du marais de la Maraîchine, engager une nouvelle pratique démocratique et civique très importante : le Conseil des Jeunes. Tout cela est bien le signe de notre dynamisme local. L’équipe municipale aurait voulu, comme elle s’y était engagée, rencontrer les habitants et débattre des actions réalisées et celles projetées dans le mandat. La crise sanitaire a empêché d’organiser de telles réunions, mise à part celle du 3 octobre, qui a permis notamment de remercier nos couturières de masques, bénévoles et efficaces, comme elle a contraint le conseil municipal à annuler la cérémonie des vœux du maire en janvier 2021 et à reporter, à une date encore indéterminée, le repas annuel des Aînés. Il faut espérer que d’autres occasions se présenteront pour échanger entre nous mais aussi faire la fête, avec les associations de notre village.
Je ne peux passer sous silence les incivilités nombreuses constatées, choquantes : de la détérioration nocturne du local des associations proche de la salle des fêtes, au dépôt d’immondices devant la salle des fêtes, la non-surveillance de chiens qui ont divagué sur le territoire –, ce qui oblige la municipalité à engager des frais en conventionnant avec la fourrière de la mairie de Niort -, des chatons abandonnés cet été, le vol répété de fleurs dans le cimetière, le brûlage (interdit !) de déchets verts en plein centre-bourg, et, plus encore, la circulation à trop grande vitesse de nombreux véhicules - l’expérience de mise en place de chicanes, conduite avec le Département, a eu des résultats mitigés mais plutôt positifs, nous amenant à engager une étude générale de sécurisation routière puis les travaux et nouvelles règles qui en découleront.
Tournant la page d’une année difficile, le maire et le conseil municipal espèrent que 2021 sera plus fraternelle, écologique et bienveillante. Nous inscrirons ces valeurs dans nos projets. En ce début 2021, j’ai une pensée particulière pour les soignants qui habitent notre commune ou y sont actifs et tous ceux qui se dévouent, bénévolement, pour aider et accompagner les autres face aux maladies, fragilités diverses et difficultés qu’ils subissent.
Belle année nouvelle à toutes et tous, portez-vous bien et prenez soin de vous-même et des autres !
 
Le Maire,
Clément Cohen

En poursuivant votre navigation sur ce Site Internet, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de ce site et de ses services.